La Politesse Japonaise : Un mystère pour les Occidentaux

Connaître le bon angle d'inclinaison pour saluerVous le savez sans doute déjà, il existe de nombreuses règles de politesse au Japon avec des normes fixes, comme l’illustrent les échanges entre Cléa et Yamanaka-san dans le dernier épisode des aventures de la jeune fille. Faire l’expérience de cette politesse japonaise est une étape primordiale dans l’apprentissage de la langue, des mœurs et des coutumes japonaises. Même si les Japonais sont tolérants envers les étrangers, pour vivre au mieux votre séjour au Japon, il est nécessaire de maîtriser les codes de la société japonaise, et de les comprendre !

Retirer ses chaussures en entrant chez quelq'un

Honne to tatemae : les vraies intentions et les principes publics VS la politesse japonaise

Il est très courant, voire habituel, qu’une personne japonaise puisse émettre deux opinions différentes sur un même sujet. Sa réponse dépend du contexte social. Dans un cadre amical, familial, a priori détendu donc, les Japonais peuvent vous faire part de leur honne, leurs véritables désirs, laissant tomber le masque imposé par la politesse. Au travail ou lors d’une rencontre, les Japonais exprimeront leur tatemae qui est comme un paravent placé devant eux et qui permet à la politesse et ses règles d’être maintenues sans risquer de heurts ! Il ne faut donc pas être étonné si une personne que vous rencontrez semble changer de discours à propos de certains sujets si votre relation s’approfondit, c’est certainement qu’elle vous fera part de sa véritable opinion !

Comprendre l'usage du honne et du tatemae

La hiérarchie et la politesse

Comme avec l’histoire de la poule et de l’œuf, dur de dire si la politesse japonaise suit les contours de leur hiérarchie ou l’inverse ! En tout cas, ces deux choses avancent main dans la main. C’est pour cette raison que le peuple japonais semble si respectueux. Savoir rester à sa place et avoir conscience de celle de l’autre font partie des vertus japonaises. Cela peut donner une impression de simplification des rapports humains, mais au contraire cela peut rapidement les compliquer !

Prendre les cartes de visite toujours à deux mains

Imaginons ceci : vous êtes embauché dans un hôtel au Japon et en plus de l’accueil, vous êtes en charge des réservations faites par les clients anglais et français. Il est difficile de savoir alors où vous vous placez dans la hiérarchie de l’établissement. Vous êtes nouveau et n’êtes que de passage, mais en même temps vous avez été choisi pour des qualifications que vos collègues n’ont pas et qui permettent à l’hôtel de tourner au mieux ! Votre âge peut parfois être une clef pour savoir comment parler aux autres, le plus jeune devant généralement le respect à la personne la plus âgée.

Ne jamais planter ses baguettes dans le rizDe façon générale, en Occident, vous sauriez au bout de quelques semaines comment vous comporter selon la personne avec laquelle vous interagissez. Or, la politesse japonaise ne se contente pas de vous attribuer un certain rôle à tenir, il vous faut aussi modifier votre façon de parler. En plus de certaines expressions consacrées à dire à des moments précis ou en réponse à une phrase en particulier, il existe une autre forme de japonais que le japonais standard : le keigo, qui se compose de trois sous-langages (ça devient sérieux là !) : le teineigo, sonkeigo et le kenjôgo.

Pas de panique ! Il est vrai que ça fout un peu les miquettes ces mots-là, mais tout va bien se passer !Ne jamais être trop direct, toujours rester ambigu

Keigo ou la politesse japonaise à son paroxysme

Commençons par les définitions de ces mots !

Keigo :
langage honorifique
Teineigo :
langage poli
Sonkeigo :
langage du respect
Kenjôgo :
langage de la modestie

Pour ceux d’entre vous qui parlent japonais (même un peu, ça marche aussi !), vous utilisez déjà une des formes du keigo : le teineigo. Cette forme de politesse japonaise est la plus basique et la plus courante. On l’appelle également « la forme en –masu », donc quand vous dites yoroshiku onegai shimasu, vous utilisez le keigo ;) ! Et quand vous employez desu au lieu de da, c’est également du teineigo !

Mais le vrai défi est de s’exprimer grâce au sonkeigo et kenjôgo puisqu’ils modifient presque entièrement le japonais standard. C’est très difficile, mais c’est le prix à payer pour une bonne maîtrise de la politesse japonaise. Le sonkeigo sert à s’adresser à une personne d’un rang supérieur, vous lui marquez ainsi votre respect. Par exemple, vous direz omeshi agaru à la place de taberu si vous évoquez le repas d’un de vos supérieurs. Et si au contraire vous souhaitez faire part d’une chose qui vous concerne et vous exprimez avec modestie (et donc montrer votre respect à votre interlocuteur), vous direz, par exemple, mairimasu au lieu de ikimasu pour aborder un déplacement que vous auriez fait.

Rester modeste en toute circonstance

Ces explications passent en revue des notions extrêmement complexes de la politesse japonaise qui est un des fondements de la culture nippone. Néanmoins, la connaissance de ces quelques bases sera essentiel à votre apprentissage du japonais et l’éventuelle préparation de votre séjour au Japon ! Bonne chance !

Autres articles

Comment dire « Quelle heure est-il ? » en japonais ? Le temps joue un rôle important dans notre société, et tout particulièrement dans les rapports humains. Alors, savez-vous demander et donner l’heure en japonais ? C’est très utile, surtout qu’au Japon...
Les Fleurs Japonaises – À Chaque Mois Sa Fleur Les fleurs japonaises : où et quand organiser les meilleurs hanami pour admirer les sakura ? Découvrez tout un tas d'autres fleurs !
Comment dire « Salut » et « Salut tout le monde » en jap... Dire salut en japonais peut paraître simple, mais ce n'est pas si évident. Lisez cet article pour en apprendre plus sur les mystères de la langue japonaise.
La boulangerie au Japon : un secteur d’avenir ? Comment réussir dans la boulangerie au Japon ? Petit exposé de l'histoire de la boulangerie japonaise et des infos très utiles pour débuter.
Le Visa Vacances Travail Japon Conseils pour bien commencer son visa vacance travail japon, trouver un logement et un travail, faire sa carte de séjour, parler japonais.

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *