Trouver un Travail au Japon ? J’ai réussi ! Épisode 2

Vue sur les toits de la ville sous la pluie

Alors que la vie continuait malgré la pluie battante, un cri retentit et brisa le calme des rues d’Uji.

Un cri retentit dans la rue et effaie les passants
Cléa jette le parapluie et s'enfuit à toutes jambes

Le parapluie n’avait pas fini sa phrase que la jeune fille l’envoyait valser et prenait ses jambes à son cou.

Les fleurs de cosmos sont une bonne cachette
Le parapluie arpente les rues en cherchant Cléa

Cléa partit si vite qu’il se retrouva tout seul en un instant !

Cléa est sous choc, un parapluie lui a parlé !

Affolée, elle bondissait plus qu’elle ne courait, effrayant les oiseaux sur son passage !

Cléa se demande si elle n'a pas rêvé ce parapluie
Ce parapluie est peut-être un yôkai, un kasa obake
La bonne odeur de pain parvient aux narines de Cléa

Une odeur dans l’air la saisit alors par surprise ! La bonne odeur de baguette !

Une boulangerie bleue apparaît sous la pluie

Elle ne savait pas où sa course folle l’avait emmenée, mais quand elle releva la tête pour reprendre son souffle, une vision enchanteresse la réconforta : la charmante et chaleureuse vitrine d’une boulangerie française !

Cléa voit que les affiches sont en français

Oubliant momentanément sa mésaventure, Cléa s’approcha de la boutique.

La belle vitrine de la boulangerie avec des pains
La boulangère voit Cléa le nez collé à la vitrine

Tout à l’intérieur la fascinait. Le regard de Cléa se faisait si intense que la boulangère se retourna et la vit le nez collé à la vitrine !

Cléa entre dans la boulangerie en disant bonjour

Cléa se para de son plus beau sourire pour se donner du courage et salua la boulangère en passant sa tête devant l’entrebâillement de la porte.

Les pains au raisin et les croissants sentent bon

La jeune fille porta son regard sur les différents pains et viennoiseries. Elle en eut l’eau à la bouche !

La tarte aux fraises est très appétissante
La boulangère est inquiète de ne pas pouvoir parler anglais

Et un léger sourire apparut sur le visage de la boulangère qui observait Cléa.

La boulangère salue la cliente

Boulangère : Bienvenue !

Dans ses bras, de belles baguettes fraîchement sorties du four qu’elle s’apprêtait à mettre en rayon.

Cléa commande un pain au melon et un thé

Ne tenant plus, Cléa choisit un beau pain au melon qu’elle plaça sur son plateau puis, elle se dirigea vers le comptoir.

La boulangère s'extasie devant le japonais de la touriste

Boulangère : Vous parlez bien le japonais !
Cléa : Vraiment ? Merci beaucoup ! Mais je dois encore progresser…

Cléa était ravie de ces quelques mots échangés ! Une conversation en japonais, avec une Japonaise, au Japon… Enfin ! Cléa expliqua à la femme qu’elle avait étudié le japonais pendant deux ans au lycée et cette dernière sembla agréablement surprise.

Cléa boit un matcha latte et son odeur l'apaise

La bonne odeur du thé matcha que la femme lui servit rappela Cléa à la réalité.

Il y a un dessin dans la mousse du matcha latte

Elle observa avec ravissement la feuille dessinée en mousse à la surface de sa boisson. Ces petits détails font toute la différence !

C'est délicieux dit Cléa à la boulangère

Cléa : C’est délicieux !

Cléa croqua alors dans son pain au melon et il était encore meilleur que ce qu’elle avait imaginé ! Fondant et ferme à la fois ! Elle se tourna vers la boulangère et lui dit que c’était délicieux.

Cléa explique à la boulangère qu'elle est française

Visiblement flattée, la femme s’intéressa encore davantage à Cléa et lui demanda d’où elle venait et si elle était en vacances. Sa surprise redoubla lorsque la jeune fille lui dit qu’elle était au Japon pour un an dans le but d’apprendre le japonais ! Et pendant qu’elles discutaient, un homme – certainement le boulanger ! – passa derrière le comptoir.

Le boulanger parle en français à Cléa qui est étonnée

La boulangère rejoignit alors l’homme et le présenta à Cléa comme son mari. Or, à la grande surprise de la jeune fille, l’homme se mit  parler en français ! Il lui dit qu’il avait vécu en France. Cléa pensa que le hasard faisait bien les choses et lui posa quelques questions.

Le boulanger a vécu 10 ans en France

(Sur l’écriteau) Recherche employé à temps partiel

Le boulanger était passionné par la France et la cuisine. Pour cette raison, il avait décidé d’ouvrir cette boulangerie avec sa femme dès son retour au Japon ; mais à deux, il était difficile de tout faire et le couple recherchait une personne à embaucher à mi-temps.

Cléa fait une candidature spontannée dans la boulangerie

Il n’en fallait pas plus pour Cléa. Elle sortit fièrement son CV en japonais de son sac, s’excusant rapidement de son état.

Il y a une faute sur le CV de Cléa, qui est rouge de honte

Après un rapide coup d’œil, le couple échangea un regard amusé et complice. La boulangère prit un crayon et barra d’un coup sec des kanji et en écrivit d’autres en-dessous. Elle tendit à Cléa son CV et lui expliqua qu’elle s’était trompée dans les kanji et que ce qu’elle avait noté n’avait aucun sens !

Les boulangers acceptent la candidature de Cléa

Le couple se mit à rire doucement et lui dire qu’après tout, elle était là pour apprendre. De plus, son air sympathique et motivé les mettait en confiance et ils lui dirent de repasser le lendemain à 9h pour un essai.

Cléa est heureuses et croit en sa bonne étoile

Cléa n’en revenait pas ! Elle allait travailler dans un endroit magnifique !

Cléa sort de la boulangerie en sautant de joie

Elle dit au revoir à ses nouveaux patrons et affichait un sourire triomphant quand elle passa la porte de la boulangerie ! Cléa était parvenue à trouver un travail au Japon ! Mais quelqu’un l’attendait à la sortie…

Le parapluie attendait Cléa et lui offre une fleur

Autres articles

Les transports en commun à Kyôto, au Japon – Épisode 9 Les transports en commun à Kyôto n'auront plus de secrets pour vous : prenez le train avec Cléa Parapluie et apprenez le vocabulaire utile !
Ittekimasu ! Itterasshai ! Une matinée bien remplie – Épisode 8 Ittekimasu et la réponse itterasshai sont des expressions employées tous les jours au Japon. Apprenez à les utiliser dans une famille japonaise avec Cléa !
Otsukaresama deshita : On a bien travaillé aujourd’hui – Épisode 7 Que dire à ses collègues à la fin de la journée en japonais ? "Otsukaresama deshita", est une expression très facile à retenir et bien utile au Japon !
Comment passer une commande en japonais ? Épisode 6 C'est le premier jour de travail de Cléa ! Elle doit s'occuper des clients, mais comment va t-elle s'en sortir pour passer une commande en japonais ?
Comment dit-on bonjour en japonais ? Épisode 5 Apprenez à dire bonjour en japonais dans cet épisode. C'est le premier jour de Cléa comme employée dans une boulangerie au Japon: va t-elle s'en sortir ?

Partagez !

2 commentaires

  • ce que je trouve étonnants c’est les dessins ! tres fins – les expressions! et surtout les fleurs -les décors et le big croissant!! miam !!! on veut la suite ! mais c’est un enchantement déjà !

    • Cléa Parapluie
      Cléa Parapluie

      Merci beaucoup ! C’est dur de travailler sur une histoire qui donne très faim ;-) En espérant que la suite vous plaira autant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *